Le député de Lorient victime de menaces de mort de la part d'un anti-vax


Gwendal Rouillard l'a révélé vendredi soir dans un message posté sur les réseauxsociaux, mettant ouvertement en garde les auteurs de ces "lâchetés", dit-il.

Le 2 septembre dernier, le parlementaire lorientais a reçu un mail anonyme, dont l'auteur lui reproche d'avoir voté en faveur du confinement d'avril dernier. "Vous devriez faire attention à ce que vous votez", écrit l'auteur, caché derrière un pseudonyme.

"J'ai une kalashnikov à côté de moi et le jour où il faudra je viendrai pour vider mes chargeurs", menace l'inconnu.

En réponse, Gwendal Rouillard réaffirme, dit-il, son soutien total à la politique vaccinale décidée par le Président et le Gouvernement. "Je continuerai à me battre afin que la raison, les sciences et le discernement puissent l'emporter sur la manipulation, le complotisme et l'irresponsabilité", écrit le député de Lorient, face à cette tentative d'intimidation. L'élu a déposé plainte.