Les Gilets jaunes poursuivent leurs actions, les commerçants s'inquiètent

Insatisfaits des annonces du Président Macron, ce mardi, les Gilets jaunes entendent rester mobilisés. Objectif: donner un nouvel écho à leur mouvement.

Depuis hier, les abords du dépôt pétrolier de Kergroise sont à nouveau bloqués par les manifestants. Certains ont même passé la nuit sur place pour maintenir le dispositif ce mercredi. Des camions de chantier sont également mobilisés. Réunis à Lorient ce mardi soir, les Gilets jaunes estiment ne pas avoir été entendus par le gouvernement. Ils ont notamment décidé de maintenir le blocage partiel du rond-point de Lann-Sévelin. A Quimperlé, les manifestants occupent eux aussi toujours le giratoire de Kervidanou.
2018-11-18, gilets jaunes lanester

Viser les institutions

Toutefois, les Gilets jaunes entendent désormais diversifier leurs actions. En plus du maintien des barrages routiers, il s'agirait à présent de cibler des institutions et des administrations, comme la sous-préfecture et la mairie de Lorient, ou encore le centre des impôts. Les manifestants souhaitent aussi interpeller les élus locaux, afin de donner un second souffle et un nouvel écho à leur mouvement.

Les commerçants très inquiets

De nouvelles actions des Gilets jaunes sont envisagées pour ce samedi. Les manifestants entameraient alors une troisième semaine de mobilisation et d'occupation de certains ronds-points. A l'image du giratoire de Lann-Sévelin, congestionné depuis une dizaine de jours. Avec des conséquences de plus en plus inquiétantes pour les commerces de la zone lanestérienne. Certains expliquent avoir perdu 40% de leur chiffre d'affaires en semaine et jusqu'à 80% le samedi. "J'entends leurs revendications, mais en bloquant l'économie, ils se tirent eux-mêmes une balle dans le pied", tempêtait ce mardi le gérant d'un magasin de la zone du Manébos.