Elle aurait détourné 150 000 euros pour assouvir son addiction au jeu

Une employée de l'Ecole nationale de voile de Saint-Pierre-Quiberon est dans le collimateur de la justice. Elle aurait détourné plusieurs dizaines de milliers d'euros.

C'est une lourde affaire de détournement qui secoue actuellement l'Ecole nationale de voile de Saint-Pierre-Quiberon. Au cours de l'été 2017, la direction constate un trou important dans la trésorerie de l'établissement. Depuis six ans et demi, la secrétaire-comptable de l'école détournait en effet des chèques et des espèces pour renflouer ses propres comptes. Âgée d'une cinquantaine d'années, la femme était prise à la gorge par des crédits à la consommation et un total de 182 000 euros perdus en jouant au casino. 18 mois de prison avec sursis ont été requis à l'encontre de la quinquagénaire ainsi que 32 000 euros de dommages et intérêts. Le verdict est attendu courant novembre.