Le rideau est définitivement tombé chez Mamy Chipie

Il était menacé de fermeture depuis plusieurs mois: le bar emblématique Mamy Chipie a définitivement tiré le rideau ce mercredi. Sa gérante est expulsée de chez elle.

Le bar emblématique de la rue de Kerolay était menacé de fermeture depuis plusieurs mois, et sa gérante, menacée d'expulsion. C'est désormais chose faite. La police est intervenue mercredi matin dans le cadre d'une procédure judiciaire. La Lorientaise de 73 ans était en conflit ouvert avec les propriétaires des lieux depuis plusieurs années maintenant - un différend financier notamment. Le tribunal de Lorient puis la Cour d'appel ont donc tranché: la tenancière du bar du quartier Frébault a été sommée de laisser derrière elle son commerce et le logement qu'elle occupait au-dessus du bar. Des clients habitués sont venus lui apporter leur soutien, ce mercredi.