Le tireur présumé de Brec'h mis en examen pour assassinat

C'était il y a trois mois, un soir de juin: un homme de 61 ans dégainait un fusil de chasse, tuant sa voisine d'une balle en pleine poitrine. Le sexagénaire avait ensuite tenté de mettre fin à ses jours en retournant l'arme contre lui. Plongé dans un coma artificiel, l'homme n'avait pu être interrogé que tardivement. Sa mise en examen est désormais effective: l'auteur présumé du coup de feu sera poursuivi pour assassinat et a même été placé en détention provisoire. Jusqu'ici, les enquêteurs ont mis au jour un conflit de voisinage opposant le sexagénaire à des commerçants et des riverains du bourg. Les investigations se poursuivent.