"Binge drinking" et grabuge sur l'île de Groix

C'est un comportement qui commence à inquiéter les autorités groisillonnes: des soirées entre jeunes qui dégénèrent. Dimanche soir, d'importants moyens de secours dont un hélicoptère avaient été mobilisés pour rapatrier sur le continent un jeune homme victime d'une overdose d'ecstasy. Et quand ce n'est pas la drogue, c'est l'alcool. "De jeunes mineurs, vivant sur l'île, et qui n'ont plus de limites", déplore le maire de Groix, Dominique Yvon. Depuis le début de l'été, les plaintes pour tapage nocturne se multiplient, sans compter les cadavres de bouteille et les détritus qui jonchent le sol du terrain de sport de la commune chaque matin ou presque. La mairie en appelle à la responsabilité des parents et annonce des mesures pour tenter d'endiguer le phénomène.