Réglementation de la possession de produits dangereux dans les lycées

Le préfet du Morbihan souhaite mettre en place une réglementation de la possession de produits dangereux dans les collèges et lycées, après la découverte, lundi, de bidons d'acide au lycée Saint-Paul de Vannes. C'est pour lui une question de sécurité.

Après la découverte de bidons d'acide explosif dans un lycée de Vannes, le préfet, Raymond le Deun, veut réglementer la possession de produits dangereux par les établissements scolaires.

Une équipe de démineurs a dû intervenir, hier matin, au lycée Saint-Paul de Vannes, après la découverte de trois bidons d'acide picrique dans un laboratoire de physique-chimie de l'établissement. Un produit extrêmement dangereux car instable et explosif. "La chaîne d'alerte a bien fonctionné, les pompiers ont parfaitement géré la situation", salue le préfet du Morbihan, qui demande toutefois aux établissements scolaires de dresser un inventaire précis de tous les produits chimiques présents dans leurs locaux. Les collèges et lycées recevront prochainement un courrier à ce sujet. Il en va de la sécurité des élèves, précise la Préfecture.