Centre Nautique de Lorient - Pont-Scorff/Lorient Paddle Race : un raid exigeant

Pour cette 3e édition de la Lorient Paddle Race, au départ du superbe site de Saint-Urchaut à Pont-Scorff, 105 participants, venus de tout l'ouest, avaient répondu à l'appel du Centre Nautique de Lorient. Cette année, les concurrents ont découvert un nouveau parcours et un nouveau fleuve côtier du pays de Lorient : le Scorff.

180415_pont_scorff_lorient_paddle_race©patrick_le_lay (7)

Les organisateurs ont pris la décision de retarder le départ d'une heure afin d’attendre que le vent de sud faiblisse et bascule Sud-Ouest, afin d'éviter aux concurrents d'avoir à naviguer face au vent.
"Nous sommes ravis car nous avons accueilli autant de "Loisir" (55) et que "d'Elite" (50). Ce raid est l'occasion pour les amateurs de rencontrer les meilleurs de la discipline, dans une ambiance conviviale. Quant aux "Elite", ce rassemblement leur a permis de s’entraîner sérieusement, pour leurs prochaines échéances.
Nous avons enregistré une vingtaine de défections. Ils ont renoncé à venir à la lecture de la météo qui annonçait un vent sud peu favorable. Le report du départ a permis de minimiser l'impact du vent. Cependant, il restait quelques passages délicats où il fallait essayer de s'abriter du vent en longeant la berge. Les Elite ont impulsé un rythme certain et les Loisir n'ont pas démérité. Il fallait le faire, le parcours était exigeant ! Pour certains, ils ont puissé dans leurs ressources pour finir ! L'essentiel est que chacun ait pris du plaisir, sous un soleil printanier" souligne Julien Bothuan, comité de course.

Le départ à Saint- Urchaut était original, la flotte s'est scindée en deux, les "Elite" ayant une bouée à virer dans le bas Pont-Scorff, tandis que les "Loisir" sont partis directement pour Lorient. Ces derniers ont été rapidement rattrapés les "Elite". L’ensemble de la flotte a navigué entre terre et mer, campagne et ville. Ils ont pu apprécié les charmes de la vallée du Scorff, la chapelle Notre Dame du Bon Secours, le Pont-brûlé et les rives urbaines et industrielles de Naval Group, avant d'arriver face au quai du Péristyle.

180415_pont_scorff_lorient_paddle_race_podium_elite_14_homme©patrick_le_lay (4)   180415_pont_scorff_lorient_paddle_race_podium_elite_12_femme©patrick_le_lay (5)

Après une heure trente de course, le finish est très disputé devant la terrasse du CNL, le jeune Paul Lenfant doublant dans la dernière longueur Arthur Avranches. En Elite femme, notons la victoire de la "locale" et championne de France Master, Marie-Elphège Julienne. La dernière participante termine la descente du Scorff en moins de 3 heures. Elle a chaleureusement été applaudi par les autres. A l'issue de la remise des prix, l'équipementier lorientais - Plastimo - a mis en jeu deux gilets pour la pratique du paddle. Fourbus mais ravis, les concurrents se sont donnés rendez-vous à l'an prochain, pour une descente ou remontée du Scorff. Les organisateurs ont quelques mois pour y réfléchir !