Une cellule d'aide psychologique ouverte au collège Saint-Exupéry de Vannes après le drame de lundi

Une collégienne de 15 ans a perdu la vie, lundi matin, dans un terrible accident de la route. Depuis le drame, ses camarades ont été accueillis par des psychologues, au sein de leur collège.

Une collégienne de 15 ans a perdu la vie, ce lundi matin, dans un dramatique accident de la route, survenu sur la Nationale 165, à hauteur de Plougoumelen. Un camion est venu percuter un car scolaire, stationné sur la bande d'urgence, renversant au passage la conductrice du véhicule et l'adolescente qui en étaient descendues. La jeune fille est morte sur le coup. Originaire d'Auray, la victime était scolarisée au collège Saint-Exupéry de Vannes, où une cellule psychologique a été mise en place. Une quinzaine de camarades et d'amis de l'adolescente y ont été reçus dès lundi matin. "La cellule restera active le temps qu'il faudra", précise le rectorat.

De la fumée à l'arrière du bus?

C'est une longue enquête qui attend désormais les gendarmes de Brec'h, chargés de faire la lumière sur le drame de lundi matin. Les enquêteurs lancent d'ailleurs un appel à témoins. Car les questions restent nombreuses: le chauffeur du camion roulait-il trop vite? Comment se fait-il que la jeune passagère se trouvait sur la chaussée, à un endroit où il n'y avait pas de glissière de sécurité? Mais surtout,  pourquoi le car était-il arrêté à cet endroit? Des témoins de l'accident évoquent de la fumée blanche s'échappant de l'arrière du car. Un problème technique qui permettrait d'expliquer la décision de la conductrice d'arrêter son véhicule et d'en ordonner l'évacuation. Le car scolaire sera expertisé dans les tout prochains jours, et sa conductrice entendue, ainsi que le chauffeur du camion. Tous deux ont été blessés dans l'accident.